Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Caroline Chassany

Accueil Chant choral Professeurs Caroline Chassany

    Après quatre années passées à la Maîtrise de Radio France,Caroline Chassany poursuit ses études musicales avec le piano et la contrebasse. Elle suit alors les cours et master-classes de Margreet Honig à Amsterdam et se perfectionne aujourd'hui auprès de Florence Guignolet et Hanna Schaer à Paris. Elle fait ses débuts de soprano lyrique avec Mozart (Elvire et Fiordiligi).

    Elle se produit depuis dans un large répertoire allant de Charpentier (Leçon de ténèbre) à Schönberg (le Pierrot lunaire) en passant par Cybèle dans Atys de Lully qu'elle a chanté au Mégaron d'Athène. Elle aborde par ailleurs l'opéra comique avec Duni (Folette) dans L'Ile des foux, Phillidor (Claudine) du Maréchal Ferrant et ns lopérette avec Offenbach  dans le Docteur Ox (Praskovia).

    On entend souvent Caroline Chassany dans la musique contemporaine; elle a pu collaborer entre autre avec T.Machuel (Péniche Opéra/Festival de Clairvaux), H.Holliger, G.Kurtag, B.Mantovani, ou P.Manoury. Avec Pascal Dusapin,elle est l'Indienne dans« Roméo et Juliette » à l'Opéra Comique (dir. A.Altinoglu/m.s L.Lagarde) ou la Seconde femme dans « Perelà l'uomo  di fumo » à l'Opéra Bastille (dir. J.Conlon /m.sc P.Mussbach). Elle a été dirigé par P.Boulez dans les Noces de Strawinsky (Salle Pleyel).

    C'est avec Phillipe Fenelon qu'elle crée la 1ère version scénique des « Elégies » à l'Opéra de Nancy, et interprète sa pièce « Pré-texte » pour voix seule (Amphithéâtre de la Bastille).

    Elle chante au Théâtre d'Epidaure pour le Festival hellénique dans « Dracula » de G. Koumendakis. Elle participe aux « Song Books » de J. Cage à la Cité de la Musique.

    Caroline Chassany s'intéresse également au spectacle vivant et a pu proposer une performance au Palais de Tokyo «The sik opéra » pour l'exposition monographique de B.Toguo. Elle a participé,avec la Cie Ches Panses Vertes à une création mêlant voix, marionettes, vidéo et danse (Théâtre d'Amiens et de Strasbourg). On a pu l'entendre dans « Alma sola » opéra numérique de A. Bonardi en forme ouverte (impro,danse/Le Cube /Issy les Moulineaux).

    Elle vient de se produire en récital avec l'Ensemble Orchestral de Paris avec les « Sept Romances » de D.Schostakovitsch Op.127 à la Salle Cortot. Elle a proposé un programme de Cantates françaises (Montéclair,Campra,Lully) et un hommage à A.Vivaldi (avec des extraits de Bajazet,il Giustino,Juditha triumphan,ainsi qu'une cantate pour voix seule et basse continue.Elle a été Iseult dans  « Le vin herbé » de Franck Martin. Avec le pianiste Alain Planès elle a pu interptéter un programme des lieder et quatuors de Brahms au Théâtre des Bouffes du Nord,ainsi que les  « Spanisch liederspiel » de Robert  Schumann à l'Opéra de Besançon  avec Denis Comtet au piano.                       
    Caroline Chassany se produit régulièrement dans l?Oratorio avec notemment la « Messe en si » de Bach « le Messie » de Haendel, le « Stabat Mater » de Pergolese ou le Requiem » de Mozart.

    Source